Histoire

, par Guillaume Wauquier

Une approche globale depuis l’origine

JPEG - 109.7 koLa création de la Maison de la Nature et de l’Environnement résulte d’un accord électoral passé à la suite des élections municipales de 1977, entre la ville de Lille et une dizaine d’associations. Objectif : ouvrir un lieu "où pourraient siéger toutes les associations lilloises concernées par les questions d’écologie". L’écologie est alors entendue en son sens le plus large : protection de l’environnement et des espèces, problèmes énergétiques, cadre de vie, consommation et lutte pour le recyclage des déchets et contre les pollutions industrielles.

La MNE, association loi 1901 créée en 1978, ouvre ses portes en 1979 au 23 rue Gosselet où elle siège toujours à l’heure actuelle et veille, dans une perspective humaniste et citoyenne, à faciliter le développement de la vie des associations adhérentes.

Créée dans une optique de contestation et de recherche d’alternatives face au modèle économique dominant, la MNE a accueilli, dès son origine, aux côtés des défenseurs de la nature et de l’environnement, les associations de consommateurs, les agriculteurs biologiques, les défenseurs des droits de l’Homme et de l’égalité dans l’échange Nord-Sud.

En juin 2006, la Maison de la Nature et de l’Environnement (MNE) devient la Maison Régionale de l’Environnement et des Solidarités (MRES), afin de mieux représenter la diversité de ses associations adhérentes.


PNG - 516.1 ko

Escalier emblématique, où tant de gens se croisent, où tant de projets sont nés.