Greenpeace en action à Bercy pour les renouvelables

25 activistes de Greenpeace bloquent ce matin mercredi 1er juillet l’accès au ministère de l’Économie et des Finances, pour empêcher symboliquement la fuite de milliards d’euros d’argent public dans des investissements à perte, que nous payons avec nos impôts : le nucléaire français, en faillite et sans perspectives d’avenir.
Alors que les coûts de la filière nucléaire explosent, les énergies renouvelables, elles, sont en pleine expansion partout dans le monde. La transition énergétique est une chance pour l’économie française : en plus d’être synonyme d’énergie propre et moins chère, elle permettrait de créer de nombreux emplois.
C’est pourquoi Greenpeace lance aujourd’hui une pétition pour demander à François Hollande des engagements concrets en faveur des énergies renouvelables à prendre d’ici la COP21, vitrine de l’action climatique française. Chaque signature compte, et vous pouvez agir avec nous :

JE SIGNE LA PÉTITION http://bit.ly/1RS4uRp

L’équipe Climat-Energie de Greenpeace