bandeau du site
Accueil   |   Téléchargements   |   Photos/vidéos   |   E-mail   |   E-asso   |   Extranet   |   Admin

  Mise à jour : 24/03/2017

 

Panorama 2016 des associations en Hauts de France

La MRES, c’est quoi ?

Au service d’une citoyenneté active
En aidant à l’organisation et au développement des associations de son réseau, la MRES contribue à renforcer leur capacité d’expression et d’intervention.
Support fertile d’un foisonnement d’idées et d’initiatives, la MRES encourage leur mutualisation, leur enrichissement et leur rôle comme moteur de transformation sociale.
Ni parti, ni syndicat, la MRES peut néanmoins pratiquer l’interpellation publique chaque fois que sont en question les valeurs humanistes, citoyennes et écologiques auxquelles elle se réfère.


Une maison des associations, un réseau régional...

La Maison Régionale de l’Environnement et des Solidarités (MRES) est une association régie par la loi du 1er juillet 1901, créée en 1978 sous le nom de Maison de la Nature et de l’Environnement. Au nombre d’une centaine, ses adhérents sont des associations intervenant dans les domaines de la nature, de l’environnement, des solidarités et des droits de l’Homme.
- Charte du réseau
- Statuts

Rapport d’activités 2014
Programme d’activités 2015

Un outil au service des associations et de la démocratie

Depuis sa création, la MRES a pour objet de faciliter la vie et le développement des activités des associations adhérentes en animant un lieu d’accueil et de services.

Pour ce faire, elle assure trois principales missions :
- soutien logistique aux associations auxquelles elle propose un ensemble de services s’inscrivant dans le cadre du fonctionnement global du bâtiment situé 23 rue Gosselet : mise à disposition des salles de réunion (plus de 40 associations hébergées dans les locaux, environ 1300 réunions par an), gestion de moyens mutualisés (appui conseil, accueil, reprographie, affranchissement,...).
- animation du réseau composé d’une centaine d’associations adhérentes : par la gestion de l’information, l’appui aux projets, la mise à disposition de compétences en communication, en coordination, etc. La MRES soutient l’activité de chaque association et favorise de nombreuses dynamiques interassociatives. Ainsi elle coordonne différents projets : le guide des Promenades Vertes, les dynamiques Naturenville et Naturalille, le journal “ 23 ”, les Campagnes d’Années....
- coordination de l’expression associative : associant depuis l’origine environnement et citoyenneté, la MRES s’attache à créer les conditions d’une concertation permanente entre les acteurs institutionnels et associatifs et à coordonner si nécessaire, l’expression des associations de son réseau.

Enfin, la MRES gère le Centre Régional d’Information et de Documentation spécialisé en environnement. Socle précieux des différentes activités du réseau de la MRES, le CRID traite et met à disposition des informations documentaires mais développe également de nouveaux produits et services tels que des bases de données (manifestations, expositions, animations... dans le domaine de l’environnement), un site internet, etc.

Une approche globale depuis l’origine

La création de la Maison de la Nature et de l’Environnement résulte d’un accord électoral passé entre la municipalité lilloise et une dizaine d’associations pour ouvrir un lieu, à Lille, "où pourraient siéger toutes les associations lilloises concernées par les questions d’écologie". L’écologie est alors entendue en son sens le plus large : protection de l’environnement et des espèces, problèmes énergétiques, cadre de vie, consommation et lutte pour le recyclage des déchets et contre les pollutions industrielles.

La MNE, association loi 1901, ouvre ses portes en 1979 au 23 rue Gosselet où elle siège toujours à l’heure actuelle et veille, dans une perspective humaniste et citoyenne, à faciliter le développement de la vie des associations adhérentes.

Créée dans une optique de contestation et de recherche d’alternatives face au modèle économique dominant, la MNE a accueilli, dès son origine, aux côtés des défenseurs de la nature et de l’environnement, les associations de consommateurs, les agriculteurs biologiques, les défenseurs des droits de l’Homme et de l’égalité dans l’échange Nord-Sud.

En juin 2006, la Maison de la Nature et de l’Environnement (MNE) devient la Maison Régionale de l’Environnement et des Solidarités (MRES), afin de mieux représenter la diversité de ses associations adhérentes.

Une gestion associative

Après une période de co-gestion avec les collectivités locales, la MRES est dirigée uniquement par des représentants associatifs depuis 1999.

Les 20 administrateurs issus des associations du réseau MRES se réunissent tous les 2 mois, suivi de chaque activité par un administrateur référent, commissions et comité de pilotage, supports multiples d’information interne, concertation et démocratie sont au coeur des priorités du Conseil d’Administration.

Des valeurs communes...

La MRES se veut un outil mobilisateur qui cherche à concilier :
- le développement durable et l’environnement,
- la satisfaction des hommes et la protection du milieu et des ressources dans la durée,
- la solidarité et le développement individuel,
- la tolérance et les convictions,
- le local et le planétaire.

Le réseau constitué par la MRES et ses associations adhérente se caractérise donc par la recherche d’une cohérence entre valeurs, actions et comportements, notamment repris dans notre Charte.

Un outil riche de convictions, de sincérité, d’enthousiasmes et d’expériences à partager et à développer.


 
Z'êtes ichi : Accueil > La MRES
.: événements à venir
  Lecture : Du bon usage de la nature pour une philosophie de l’environnement - Catherine Larrère - le 27 mars
  Formation : Projeter et Co-organiser - le 28 mars
  Soirée Conférence : Perturbateurs endocriniens et troubles génital - le 29 mars
>> Plus d'événements




.: La MRES plus