Une région pour l’emploi... associatif ??

Le conseil régional Hauts de France a-t-il décidé de faire disparaître des associations environnementales ?

Rencontres programmées puis ajournées, propos inconstants, décisions remises à plus tard, dossiers écartés... Les associations d’environnement sont malmenées par la nouvelle région Hauts de France. A mi année, nos demandes de financement régional n’ont pas encore reçu de décision. Sans décision et sans signaux clairs, la viabilité de nos projets est compromise : des dizaines d’emplois sont en péril.

Nous sommes 45 000 adhérents engagés dans 117 associations, parmi lesquelles 45 associations emploient plus de 350 salariés. Nous sommes porteurs d’une expertise citoyenne et de compétences techniques. Nous sommes mobilisés sur la préservation de l’intérêt général, pour maintenant et les générations futures.

Nous accompagnons les habitants de notre région à adopter des gestes pour réduire leurs consommation d’énergie (défi Famille à Energie Positive, rénovation de l’habitat,…) , pour réduire leurs déchets (repair café, compost,…), pour pratiquer le jardin au naturel, proscrire les pesticides, consommer des produits locaux, pour maintenir des paysages diversifiés remparts naturels aux ruissellements, partager et enrichir la connaissance des espèces et des espaces naturels, adopter et investir dans les énergies renouvelables….

Alors, comme l’annonce le site du Conseil Régional au sujet de la Troisième
Révolution Industrielle « Aujourd’hui les citoyens sont tous invités à rejoindre ce formidable élan. »

Nous nous demandons :

- quand et comment seront élaborées les politiques régionales en matière
d’environnement, de transition énergétique, de solidarité avec les territoires les plus vulnérables ?
- quand et comment la politique de soutien à la citoyenneté et à la solidarité
seront-elles mises en place ?

Et nous demandons à y être associés !