SRADDET - Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Egalité des Territoires

, par Xavier Galand

PNG - 29.7 ko
En Mai 2017, le Conseil Régional a entamé la deuxième phase de concertation pour l’élaboration du nouveau Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Egalité des Territoires.
Comme rappelé par la loi ALUR (mars 2014), « tous projets susceptibles d’affecter l’environnement au sens de l’art L,122- du code de l’environnement » doit faire l’objet d’une concertation.
« Aujourd’hui, ce qui unit l’ensemble des associations de la MRES est la référence commune au projet humaniste du développement durable : il s’agit de transmettre à nos enfants une planète en bon état de fonctionnement et génératrice d’épanouissement humain par la protection de la nature, le développement économique et le progrès social. »
extrait Charte MRES 17,11,2001

Pour ces raisons, la MRES a coordonné une contribution inter-associative à l’élaboration du SRADDET. Elle est le fruit d’un travail collectif qui a réuni, à plus de quinze reprises, les représentants d’une dizaine d’associations :

  • Entrelianes,
  • Virage Energie,
  • Terre de Liens,
  • Le collectif Tous acteurs de notre ville,
  • Wasquehal en Transition,
  • Les AJOnc,
  • Les Blongios,
  • Nord Nature Environnement,
  • ADAV – Droit au vélo,
  • MRES

Nous avons pris le parti de circonscrire notre contribution aux sujets « Climat, Air, Energie » et « Biodiversité ». Ce document a été établi en vue d’apporter des éléments pour faire du SRADDET de la région Hauts-de-France un document présentant une stratégie pour la transition énergétique et écologique de nos territoires.
Nous tenons néanmoins à témoigner de la difficulté à conduire ce travail du fait du cadre imposé par la plateforme sur legranddessein.fr, mais aussi du manque de temps et d’informations transmises par la Région concernant les ateliers. Cette précipitation, ce manque de données, l’absence de planning de travail ont été des obstacles à une juste participation.
Nous aurions préféré qu’elle soit ouverte à tous les acteurs du territoire, y compris la société civile organisée.
Nous vous en souhaitons bonne réception et bonne lecture.
PDF - 1.6 Mo