Les observatoires citoyens de la nature... à Lille et dans la région. Engagez-vous !

mardi 3 mai 2011

Aujourd’hui, le faible nombre de biologistes professionnels fait que les données disponibles sur les espèces floristiques et animales demeurent insuffisantes.

Les réseaux d’amateurs sont plus que jamais indispensables pour alimenter en données les observatoires de la biodiversité, en étroite collaboration avec des scientifiques.

Vous êtes curieux de nature ? Vous souhaitez mieux connaître le patrimoine naturel de votre ville ou quartier ? Vous voulez agir pour améliorer la biodiversité locale ? Engagez-vous ! Autour de chez vous, il y a forcément quelque chose à faire.

A Lille, la Ville et ses partenaires lancent les observatoires de la nature :
- Observatoire des papillons des jardins (en lien avec Noé Conservation et le Muséum National d’Histoire Naturelle),
- Observatoire des hirondelles des fenêtres (avec Nord Nature Chico Mendès et le GON),
- Observatoire des amphibiens et des libellules (avec Les Blongios), Les Nuits sauvages (avec PPJég), ...

En région, bien d’autres dispositifs existent aussi : « Un dragon ! Dans mon jardin ? » sur les amphibiens et les reptiles lancé par le réseau des CPIE notamment, une enquête sur l’écureuil roux avec la CMNF, et bientôt en ligne un outil au service des observateurs de la faune sauvage de la région porté par le GON : le SIRF

Que vous soyez chercheurs en herbe ou naturaliste confirmé, amateur ou passionné, faites-vous connaître.