Isolation

, par Nathalie Sedou

Pourquoi isoler mon logement ?

Pour alléger vos factures !
Pour garder une température...
agréable été comme hiver,
et ne plus subir les courants d’air.

PNG - 28.3 ko

Quels isolants choisir ?

Deux indicateurs à connaître :
PNG - 56.4 ko


Les combles

L’isolation de la toiture est souvent la plus rentable. C’est la première étape à réaliser car le potentiel d’économies d’énergie est important. En effet, l’air chaud, plus léger, s’élève naturellement et vient en grande partie se loger sous le toit. Pour réduire les besoins de chauffage, il est essentiel d’isoler au plus près du volume chauffé : Sur la plancher de combles s’ils ne sont pas aménagés, ou sous rampants s’ils le sont.

Isolation sous rampants (sous tuiles)
Isolant sur le plancher de combles
PNG - 42.5 ko PNG - 47.1 ko

Les murs

Après les combles, c’est le deuxième poste de déperditions du logement.
Pour isoler un mur, deux options :

L’isolation par l’extérieur
L’isolation par l’intérieur
PNG - 29.7 ko PNG - 25.3 ko
Les avantages de cette technique :
  • Grâce à la continuité de l’isolant, notamment au niveau des planchers intermédiaires, un plus grand nombre de ponts thermiques sont traités et la condensation est limitée.
  • L’inertie des murs est conservée.
  • Aucune modification des surfaces habitables n’est engendrée.
  • Les murs sont protégés des variations climatiques.
Les avantages de cette technique :
  • Le coût de cette technique est moins important que celui de l’isolation par l’extérieur.
  • L’aspect extérieur du bâtiment n’est pas modifié.
  • Ses inconvénients :
    • Cette technique est souvent plus coûteuse que l’isolation par l’intérieur (hors coût de ravalement).
    • Elle nécessite de changer les seuils de fenêtre, d’intégrer les descentes de gouttières...
    • L’aspect extérieur du bâtiment est modifié, ce qui implique de faire une déclaration préalable de travaux ou un permis de construire.
    Ses inconvénients :
  • Cette technique engendre une diminution de la surface habitable.
  • Sa mise en œuvre est contraignante : pièce condamnée pendant la durée des travaux, gêne pour l’ouverture des fenêtres, le passage des canalisations et des prises électriques dans l’isolant...
  • Il est difficile d’assurer la continuité de l’isolation (au droit des murs de refend, des planchers, des fondations, des plafonds, des balcons...) et donc d’éliminer les ponts thermiques.
  • Les menuiseries

    La performance thermique d’une paroi vitrée (fenêtres et portes-fenêtres, fenêtres de toit) dépend de la nature de la menuiserie, des performances du vitrage et de la qualité de la mise en œuvre de la fenêtre. La performance d’une fenêtre se mesure via :

    • le coefficient de transmission thermique (Uw), traduisant la capacité d’isolation et s’exprimant en W/(m2.K) ;
    • le facteur solaire (Sw), compris entre 0 et 1, traduisant la part du rayonnement solaire transmise à l’intérieur du bâtiment (plus il est élevé, plus les apports de chaleur sont importants)
      PNG - 31.2 ko
      Double ou triple vitrage ?
    • Le double vitrage
      Le double vitrage VIR présente un pouvoir isolant deux à trois fois supérieur à celui du double vitrage classique, et plus de quatre fois supérieur au simple vitrage. Associé à un système de gestion des apports solaires (occultation extérieure), il contribue à limiter les effets de surchauffe en été.
    • Le triple vitrage
      Il est constitué de trois verres emprisonnant deux lames d’argon ou de krypton et disposant de deux couches faiblement émissives sur le côté interne des lames. Le coefficient de transmission thermique est de l’ordre de 0,6 à 0,8W/m2.K (contre 1,1 à 1,2 environ pour les VIR).

    Vidéothèque

    Bibliothèque

    Références disponibles au centre de documentation de la MRES —> http://mres-asso.fr/doc/opac_css/

    JPEG - 21.7 ko JPEG - 13.9 ko JPEG - 22.2 ko
    L’isolation écologique, édition terre vivante
    La rénovation écologique, édition terre vivante
    Le grand livre de l’isolation, éditions Eyrolles

    Ressources en ligne

    PNG - 26.7 ko PNG - 64.1 ko PNG - 48.4 ko PNG - 53 ko
    Guide isolation, Ademe
    Amélioration thermique du bâtit ancien, maison paysanne de France
    Les menuiseries extérieures, 12 enseignements, AQC
    Les matériaux bio-sourcés, 12 enseignements, AQC

    Actualités