Mise à jour : 21/07/2017

 

Panorama 2016 des associations en Hauts de France

Quel avenir pour le fret ferroviaire ?
Postée le 18/10/2010

Article paru dans le 23 n°201 - automne 2010

Parole Citoyenne a décidé de participer avec la MRES au comité de soutien du fret ferroviaire, composé de syndicalistes et d’associations. Le transfert de la route vers les modes moins polluants (voies navigables et ferroviaire) est un défi impératif que nous devons relever rapidement. L’abandon programmé du wagon isolé, ce « fret ferroviaire de proximité », ne va pas pourtant dans le bon sens.

Après la seconde guerre mondiale, le transport ferroviaire fret et l’implication des cheminots ont largement contribué à l’effort de reconstruction et au développement industriel de la France
jusqu’au milieu des années 70. Le choix politique de développement des infrastructures routières favorise ensuite le mode routier.
Avec les choix stratégiques de production, le« juste à temps » devient de mise. Les stocks réduits au minimum deviennent difficilement compatibles avec le transport de masse ferroviaire. 

L’ouverture à la concurrence

Exigée par les directives européennes et effective dès 2004, l’ouverture à la concurrence du fret ferroviaire devait servir d’émulation. Les premiers constats indiquent tout le contraire. La crise économique vient amplifier les choses et une éventuelle reprise sera bénéfique au mode routier plus réactif.
Bref, le report modal du quart du trafic de la route vers d’autres modes de transport, préconisé par le Grenelle de l’environnement, semble bien illusoire. Comme les nouvelles entreprises ferroviaires qui se positionnent sur des offres spécifiques de niches, Fret SNCF s’oriente vers une organisation de son plan de transport par produit. L’efficacité économique étant devenu le maître mot, les wagons isolés* vont être abandonnés au profit des flux routiers.

Pourtant, la seule exigence économique à court terme ne peut être et ne doit pas devenir la règle pour ce mode de transport. Compte tenu des évolutions de trafic et des exigences accrues en matière environnementale, les pouvoirs publics devront forcément prendre des décisions contraignantes pour favoriser les modes les moins polluants.
Les directives européennes visant la libéralisation des services publics (poste, SNCF,...) ne correspondent pas aux opinions de "Parole Citoyenne" sur les nécessaires évolutions de nos sociétés. Les paramètres "humain et démocratique" sont et doivent être les piliers des différentes réformes. Ce n’est pas, hélas, le cas actuellement.

Patrick Billiau – Parole citoyenne

* Le wagon isolé est un service visant à composer des lots de wagons se dirigeant vers une même destination. Il transporte l’équivalent de 1 à 2 camions sur des distances courtes et moyennes.



Autres brèves de la rubrique "Actualité - Parole Citoyenne"

 
Z'êtes ichi : Accueil > Actualité
.: AGENDA
  Stage nature : Picasso de la nature - Oeuvres et exposition - du 24 juillet au 28 juillet
  Les épaves de la plage de Zuydcoote - le 25 juillet
  Entre les dernières vagues et les premières dunes : Du sable et des coquillages mais pas que... - le 25 juillet
>> Plus de dates




.: La MRES plus